Epub papercuts.co Ý Neurogéomètrie de la vision Modèles mathématiues et

Approfondissant le cours de Sciences cognitives de l'École Polytechniue cet ouvrage expose en relation étroite avec un vaste ensemble de données expérimentales plusieurs modèles physicomathématiues du cortex visuel primaire aire V1 et propose un modèle géométriue original de son architecture fonctionnelle c'est à dire de l'organisation de ses connexions neuronales Son propos est d'expliciter les algorithmes géométriues ue cette architecture fonctionnelle implémente autrement dit la neurogéométrie immanente à la perception visuelle Il concerne donc en définitive l'origine neuronale des représentations spatialesTechniuement il montre essentiellement trois choses D'abord ue le filtrage du signal optiue par les neurones visuels s'apparente à une analyse en ondelettes Ensuite ue la structure de contact de l'espace des 1 jets des courbes du plan ici le plan rétinien se trouve implémentée par l'architecture fonctionnelle corticale Enfin ue les algorithmes visuels d'intégration des contours à partir de données sensorielles éventuellement très lacunaires sont modélisables en termes de la géométrie sous riemannienne associée à cette structure de contactL'ouvrage offre ainsi au lecteur la première interprétation systématiue d'un nombre important de données neurophysiologiues dans un cadre mathématiue bien défini celui des états cohérents sur le groupe E2 des déplacements du plan et celui de la géométrie sous riemannienneDans la mesure où l'origine des représentations spatiales constitue un problème majeur non seulement scientifiue mais aussi philosophiue l'ouvrage possède également une forte dimension épistémologiue Dit brièvement il vise à montrer ue la neurogéométrie de l'espace sensible permet de clarifier ce ue l'on appelle en philosophie transcendantale le caractère synthétiue a priori de l'espaceApprofondissant le cours de Sciences cognitives de l'École Polytechniue cet ouvrage expose en relation étroite avec un vaste ensemble de données expérimentales plusieurs modèles physicomathématiues du cortex visuel primaire aire V1 et propose un modèle géométriue original de son architecture fonctionnelle c'est à dire de l'organisation de ses connexions neuronales Son propos est d'expliciter les algorithmes géométriues ue cette architecture fonctionnelle implémente autrement dit la neurogéométrie immanente à la perception visuelle Il concerne donc en définitive l'origine neuronale des représentations spatialesTechniuement il montre essentiellement trois choses D'abord ue le filtrage du signal optiue par les neurones visuels s'apparente à une analyse en ondelettes Ensuite ue la structure de contact de l'espace des 1 jets des courbes du plan ici le plan rétinien se trouve implémentée par l'architecture fonctionnelle corticale Enfin ue les algorithmes visuels d'intégration des contours à partir de données sensorielles éventuellement très lacunaires sont modélisables en termes de la géométrie sous riemannienne associée à cette structure de contactL'ouvrage offre ainsi au lecteur la première interprétation systématiue d'un nombre important de données neurophysiologiues dans un cadre mathématiue bien défini celui des états cohérents sur le groupe E2 des déplacements du plan et celui de la géométrie sous riemannienneDans la mesure où l'origine des représentations spatiales constitue un problème majeur non seulement scientifiue mais aussi philosophiue l'ouvrage possède également une forte dimension épistémologiue Dit brièvement il vise à montrer ue la neurogéométrie de l'espace sensible permet de clarifier ce ue l'on appelle en philosophie transcendantale le caractère synthétiue a priori de l'espaceApprofondissant le cours de Sciences cognitives de l'École Polytechniue cet ouvrage expose en relation étroite avec un vaste ensemble de données expérimentales plusieurs modèles physicomathématiues du cortex visuel primaire aire V1 et propose un modèle géométriue original de son architecture fonctionnelle c'est à dire de l'organisation de ses connexions neuronales Son propos est d'expliciter les algorithmes géométriues ue cette architecture fonctionnelle implémente autrement dit la neurogéométrie immanente à la perception visuelle Il concerne donc en définitive l'origine neuronale des représentations spatialesTechniuement il montre essentiellement trois choses D'abord ue le filtrage du signal optiue par les neurones visuels s'apparente à une analyse en ondelettes Ensuite ue la structure de contact de l'espace des 1 jets des courbes du plan ici le plan rétinien se trouve implémentée par l'architecture fonctionnelle corticale Enfin ue les algorithmes visuels d'intégration des contours à partir de données sensorielles éventuellement très lacunaires sont modélisables en termes de la géométrie sous riemannienne associée à cette structure de contactL'ouvrage offre ainsi au lecteur la première interprétation systématiue d'un nombre important de données neurophysiologiues dans un cadre mathématiue bien défini celui des états cohérents sur le groupe E2 des déplacements du plan et celui de la géométrie sous riemannienneDans la mesure où l'origine des représentations spatiales constitue un problème majeur non seulement scientifiue mais aussi philosophiue l'ouvrage possède également une forte dimension épistémologiue Dit brièvement il vise à montrer ue la neurogéométrie de l'espace sensible permet de clarifier ce ue l'on appelle en philosophie transcendantale le caractère synthétiue a priori de l'espace