eBook Thierry Lehner Ê L'état de plasmaLe feu de l'univers PDF Í de Ê

Dans l'Antiuité les Grecs considéraient ue les constituants du monde dérivaient de uatre éléments essentielsla terre l'eau l'air et le feu Il n'est pas difficile de voir dans les trois premiers l'éuivalent de nos états solide liuide et gazeux Mais l'état physiue le plus répandu dans l'Univers correspondant au feu des Anciens n'est apparu ue récemment et n'a été reconnu par la communauté des physiciens u'en 1928c'est le plasma Cet état très étrange gazeux électriue lumineux impalpable reste le plus exotiue et le plus inattendu Il a donné naissance aux trois autres états puisue à l'exception des éléments ultra légers ue sont l'hydrogène et l'hélium tous ceux ui constituent notre monde carbone oxygène fer etc sont apparus dans ces fourneaux gigantesues ces monstres de plasma u'étaient les premières étoiles La vie elle même en découle par ricochet ce ui a permis de dire ue nous ne sommes ue despoussières d'étoilesDécouvert d'abord en laboratoire le plasma existe naturellement sur notre planète et sa manifestation la plus connue n'est autre ue la foudre Plus on s'éloigne de notre planète plus on rencontre cet étrange milieu plasmatiuedans la magnétosphère le Soleil les étoiles et les terrifiants corps cosmiues ui semblent setapir au cœur des galaxies et peupler les confins de l'Univers Jean Pierre Pharabod extrait de la préfaceDans l'Antiuité les Grecs considéraient ue les constituants du monde dérivaient de uatre éléments essentielsla terre l'eau l'air et le feu Il n'est pas difficile de voir dans les trois premiers l'éuivalent de nos états solide liuide et gazeux Mais l'état physiue le plus répandu dans l'Univers correspondant au feu des Anciens n'est apparu ue récemment et n'a été reconnu par la communauté des physiciens u'en 1928c'est le plasma Cet état très étrange gazeux électriue lumineux impalpable reste le plus exotiue et le plus inattendu Il a donné naissance aux trois autres états puisue à l'exception des éléments ultra légers ue sont l'hydrogène et l'hélium tous ceux ui constituent notre monde carbone oxygène fer etc sont apparus dans ces fourneaux gigantesues ces monstres de plasma u'étaient les premières étoiles La vie elle même en découle par ricochet ce ui a permis de dire ue nous ne sommes ue despoussières d'étoilesDécouvert d'abord en laboratoire le plasma existe naturellement sur notre planète et sa manifestation la plus connue n'est autre ue la foudre Plus on s'éloigne de notre planète plus on rencontre cet étrange milieu plasmatiuedans la magnétosphère le Soleil les étoiles et les terrifiants corps cosmiues ui semblent setapir au cœur des galaxies et peupler les confins de l'Univers Jean Pierre Pharabod extrait de la préfaceDans l'Antiuité les Grecs considéraient ue les constituants du monde dérivaient de uatre éléments essentielsla terre l'eau l'air et le feu Il n'est pas difficile de voir dans les trois premiers l'éuivalent de nos états solide liuide et gazeux Mais l'état physiue le plus répandu dans l'Univers correspondant au feu des Anciens n'est apparu ue récemment et n'a été reconnu par la communauté des physiciens u'en 1928c'est le plasma Cet état très étrange gazeux électriue lumineux impalpable reste le plus exotiue et le plus inattendu Il a donné naissance aux trois autres états puisue à l'exception des éléments ultra légers ue sont l'hydrogène et l'hélium tous ceux ui constituent notre monde carbone oxygène fer etc sont apparus dans ces fourneaux gigantesues ces monstres de plasma u'étaient les premières étoiles La vie elle même en découle par ricochet ce ui a permis de dire ue nous ne sommes ue despoussières d'étoilesDécouvert d'abord en laboratoire le plasma existe naturellement sur notre planète et sa manifestation la plus connue n'est autre ue la foudre Plus on s'éloigne de notre planète plus on rencontre cet étrange milieu plasmatiuedans la magnétosphère le Soleil les étoiles et les terrifiants corps cosmiues ui semblent setapir au cœur des galaxies et peupler les confins de l'Univers Jean Pierre Pharabod extrait de la préface